Étanchéité à l’air

Suite au premier test d’étanchéité à l’air nous nous sommes rendu compte que le bâtiment dans son état actuel était une vraie passoire. Afin d’atteindre l’étanchéité réglementaire de la RT2102, l’architecte a décidé d’assurer l’étanchéité à l’air par l’enveloppe externe du bâtiment. L’isolation par l’extérieur de l’étage par 20 cm de laine de verre sous un bardage en panneau fibro-ciment fixé sur une ossature bois est abandonnée. Cela ne permettrait pas de garantir l’étanchéité. L’ossature bois qui avait été installée par le charpentier sur la façade Ouest de l’étage a été démontée, les trous de fixation ont été colmatés. Nous cherchons à faire reprendre par Eternit les panneaux commandés.

Le nouveau plan est de réaliser l’isolation thermique de l’étage comme le RDC, c’est à dire par 20 cm de polystyrène recouvert d’un enduit minéral. Ce mode d’I.T.E. devrait garantir l’étanchéité de l’enveloppe externe du bâtiment

Le maçon a repris l’ensemble des joints verticaux des agglos afin de limiter les fuites.

Ce jour, BBC Concept effectue un nouveau test intermédiaire d’étanchéité à l’air.

Nous observons des fuites trop importantes au niveau des menuiseries (les coulissants du RDC). A corriger. Voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/k14tsoTozZKchwaOMDp

Ce n’est pas vraiment une nouvelle l’ensemble des murs en agglos fuit de manière diffuse. Ce point devrait être corrigé par la pose de l’ITE avec un bon marouflage et une pose de boudins de colle pour compartimenter l’air sous les plaques. Voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/k7vhnQwSGe8SdAaPuCa

Test d’étanchéité

Aujourd’hui premier test d’étanchéité à l’air du bâtiment. BBC Concept installe son appareil à la place de la porte de service donnant dans le garage.

P1060529

Nous nous rendons à l’évidence, le bâtiment fuit de manière bien trop importante.

En utilisant le générateur de fumée, nous constatons que:

  • la grande majorité des liaisons des menuiseries extérieures avec les caissons des volets roulant fuit,
  • un nombre important de joints des murs (verticaux et horizontaux) fuient.

et ceci pour ne parler que des fuites les plus importantes.

La maçon et Rémat vont devoir corriger ces problèmes rapidement afin de ne pas trop retarder l’avancement du chantier.

La RT 2012 impose une déperdition maximale de 0,6 m3/h par m2 de surface de plancher. Dans l’état actuelle de l’enveloppe, une passoire, ce n’est même pas mesurable.